Publié par Laisser un commentaire

5 Tactiques hivernale pour doré difficile!!

Charles-Antoine Brassard un de nos collaborateurs posant fièrement avec une superbe pêche

 

Contrairement à ce que bon nombre de pêcheurs croient le doré ne tombe pas inactif ou paresseux l’hiver, je crois que cette croyance vient plus du manque de succès de certain pêcheur que d’un fait réel. Je ne ferai pas une grande révélation an affirmant que le grand secret du succès dans la pêche hivernale à nos percidés favoris ne relève pas de la chance pur et simple mais bien de sa localisation.

1 – Si on pense localisation, en début de saison hivernale vous retrouverez les dorés tout prêt des endroits ou il étaient présent en automne; sois prêt des hauts fond avec un accès rapide à l’eau plus profonde; plus la saison avance plus vos proies gagneront l’eau plus chaude des profondeurs. Il vous sera donc très payant de rechercher les butons dansles zones un peu plus profonde du secteur; ces derniers pourraient cacher un bon rassemblement de doré. En fin de saison la période de fraie se faisant de plus en plus imminente ces derniers se rapprocheront donc de ceux ci; vous aurez donc avantage à pêcher les embouchures de rivières, les fond graveleux. Il vous sera payant de garder en tête que vos dorés ont besoin d’une zone de repos et d’un aire d’alimentation relativement rapproché l’un de l’autre.

2 – Aussi simple que cela puisse parraitre il vous sera très avantageux de percer plusieurs trou à l’endroit ou devraient se trouver vos poissons. Vous pourrez ainsi alterner la dandinette quelques minutes par trou afin de trouver la présentation et l’angle idéal qui provoquera l’attaque espérée.

3 – Utilisez la technologie à votre portée; que ce sois une caméra sous-marine, un échosondeur ou encore un flasheur ces appareils vous permettrons premièrement de valider la présence de poisson, mais encore plus important d’analyser leur réactions à vos présentations et à vos actions. Ce qui vous dictera quel approche utiliser à quel moment de la journée/saison.

4 – Le choix du leurre et la présentation est de la plus grande importance; puisque c’est ce que le doré aura devant lui pour l’inciter à mordre ou pas. Les leurres émétant des vibrations intense comme par exemple nos Bubble blade sont d’une efficacité redoutable, les leurres « Glow in the dark » comme nos Bubble Eyes  sont aussi un atout majeur dans votre coffre; les poissons nageur sans bavette sont aussi très productif. Si la réglementation de la zone dans laquelle vous pêcher le permet l’ajout d’une tête de méné sur le trépied est une excellente idée; sinon un vers de terre ou un asticot fera l’affaire. N’oubliez pas que le doré attaque principalement proche du fond, vous présenterez donc votre leurre en fonction de ce fait.

5 – Si votre occupation du temps vous le permet vous devriez pêcher plusieurs période différente de la journée. Comme plusieurs le savent la pêche au doré est généralement plus productive une heure avant et une heure après le lever et le coucher du soleil; toutefois ce n’est pas une règle immuable vous pourriez en tirer profit à pêcher des périodes différentes de la journée, tout en analysant la nebulosité, la pression, le vent etc… afin de vous faire une idée de comment réagiront vos dorés à ces facteurs météo.

Bien sur cet article ne vous donne que des indications générales, par contre lors de vos prochaines sorties essayez de vous en souvenir cela pourrait augmenter significativement votre moyenne au baton. Sur ce bonne pêche et soyez prudent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *