Publié le

8 Erreurs commune facile à éviter lorsque vous pêchez!!

 

La perte d’un poisson trophée arrive à tout les pêcheurs et nous marque pour longtemps. Certaine erreurs sont facile à éviter et pourraient vous aider à améliorer votre score sortie après sortie. Puisque énormément de facteurs sont hors du contrôle du pêcheur et que la ligne est mince entre résultat incroyable et une sortie bredouille nous avons penser vous pondre ce petit texte afin de vous aiguiller sur de possible modification à faire dans votre approche.

1 – L’utilisation d’un équipement inapproprié à l’espêce et/ou la technique utilisé se voit trop souvent. Pourtant ce point devrait faire partie de vos priorités. Par exemple combien de fois nous voyons des gens pêcher le doré à la dandinette avec une canne beaucoup trop molle et peu sensible?? ce qui empêche de sentir nombre de touche délicate et affecte grandement la puissance/rapidité de ferrage. Ou encore cette même canne trop molle pour la traîne avec un marcheur de fond. Ce qui surcharge la canne avant même qu’un poisson ne s’attaque à votre offrande et qui par son manque de sensibilité vous empêche de déceler la nature du fond. Une canne avec une puissance trop élevé par exemple une medium/heavy pour la truite pose aussi certains problèmes, par exemple la difficulté à lancer de petits leurres. Des exemples comme ceux ci sont trop nombreux et facile à éviter.

2 – Souvent je vois des pêcheurs ne pas se méfier de l’état de leur fils. Qui le changent une fois par x année… et qui n’en vérifient pas l’état. Pourtant il s’agit du lien direct entre vous et le trophée convoité. Que vous utilisiez du monofilament, de la ligne tressée/fusionnée ou encore du fluorocarbone les agressions que cette pièce d’équipement subit sont énorme; Frottement contre les roches, contact avec des produits chimique (huile à mouches, essence, produit odoriférant, etc), dur combat avec un poisson de belle taille, dents de vos captures, et autres. Il est donc primordial de vérifier de façon régulière et méthodique l’état de votre ligne et de refaire vos noeuds après un dur combat afin de minimiser le risque de casse.

3 -Un autre point primordial à vérifier de plus prêt est l’ajustement du frein de votre moulinet. Pas besoin de m’étirer sur le sujet car il est évident qu’un frein mal ajusté va poser pas mal de problèmes. Trop mou et vous aurez de la difficulté à faire pénétrer vos hameçons efficacement dans la gueule du poisson ce qui occasionnera plusieurs pertes lors de combat.Un frein trop serré imposera un stress supplémentaire à tout votre équipement et augmentera les risques de casse. Un petit truc qui ne prends que quelques secondes est l’utilisation d’une balance électronique pour l’ajustement de votre frein, je vous suggère d’ajuster le frein à environ 25% de la résistance de votre ligne ainsi la canne travaillera parfaitement absorbant les chocs de façon admirable et votre ligne ne se fera pas malmener ce qui augmentera vos chances de puiser ce gros poisson.

4 – Savez-vous que seulement environ 5% d’un plan d’eau est occupé par les poissons?? donc il est primordial dans votre approche de bien choisir les endroits que vous allez exploiter. Une étude préliminaire des structures du plan d’eau est un atout majeur dans votre quête. Les entrées et sorties d’eau, les roches partiellement ou entièrement submergé, les falaises plongeant vers les grandes profondeurs, les pointes sablonneuse qui s’étirent vers le large, les herbiers, les haut fonds sont tous des endroits potentiel. De plus chaque poisson ayant une température préférentielle d’eau ce facteur influencera votre choix de structures à exploiter. Un article a déja été publié sur les Températures préférentielle des poissons. Le choix du plan d’eau est important lui aussi, nous avons récemment dévoilé plusieurs endroits intéressant dans ces 2 articles.

34 Endroits magnifique pour la pêche à gué au Lac Saint-Jean

22 Endroits formidable pour la pêche à gué au Saguenay

 

5 – L’impatience est un fléau à la pêche, et ce de plusieurs façon. Je m’explique, lorsque vous combattez un poisson l’impatience tue… vous faites une erreur et oups il est décroché ou vous casse, donc la patience est de mise lors de cette phase primordiale de notre activité. De plus les poissons ne sont pas actif 24 heures par jour il est donc avantageux d’être présent sur place lorsqu’ils sont dans leur pic d’activité. Dans ce cas la patience est de mise si vous n’êtes pas au bon moment.

6 – Un autre point à ne pas négliger est la taille et l’état de vos hameçons. Les hameçons sont ce qui vous sert d’arme contre la bouche de votre proie il est d’une importance primordiale qu’ils soient en excellent état donc une vérification régulière et un entretien assidue est recommandé. Il est facile d’aiguiser un hameçon dont la pointe est émoussée. Un autre point à surveiller avec les hameçons est la taille et le type de ceux ci qui doivent être approprié à la technique utilisé et l’espèce visée. Souvent un hameçon trop gros va être voyant et ne présentera pas votre offrande de façon naturelle et optimale.

7 – La vitesse à laquelle vos présentez votre offrande est un facteur déterminant dans le succès de pêche. Non seulement elle déterminera la profondeur à laquelle se balade votre leurre mais certain poisson sont beaucoup plus rapide que d’autres facilitant ainsi les captures si vous présentez votre appât à la bonne vitesse. Bien sur cette vitesse changera en fonction de facteur comme la température, le niveau d’activité du poisson et la technique utilisée. Nous avons mit à votre disposition une charte des vitesses afin de vous aider à trouver la votre.

8 – La pêche impose souvent la manipulation de produits comme de l’essence ou de l’huile à mouche. Ces produits dégagent une odeur qui pourrait nuire à votre succès de pêche si ils entrent en contact avec votre équipement en plus de le dégrader. Il est donc important de laver vos mains avant de manipuler votre équipement afin d’éliminer ces odeurs négative. L’ajout de gel odoriférant n’est pas à négliger non plus puisqu’il aide à camoufler toute odeur negative.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *